En finir avec les aboiements

Dresser le chien

La première chose à faire lorsque l’on adopte un chiot, c’est de le dresser. S’asseoir, se calmer, ne pas toucher à telle ou telle chose… Et bien sûr, ne pas aboyer n’importe quand. Pour cela, commencez donc par lui apprendre… aboyer sur commande !
Eh oui, si le chien aboie sur votre ordre, il apprend dans le même temps à arrêter quand vous lui demander.
Pour les plus caractériels, vous pouvez aussi utiliser la punition. Attention : on ne frappe jamais un chien ! Utilisez plutôt un pistolet à eau. Le jet déconcentrera momentanément le chien (il se taira) et, même les chiens qui aiment l’eau n’apprécient pas être arrosés par surprise. Ils apprendront à se taire pour éviter la punition.

Communiquer correctement

Pour sanctionner un chien qui aboi, inutile de crier plus fort que lui ou de faire de grandes phrases : il prendra ça pour un jeu « qui criera le plus fort ». Et sachez que le chien gamme toujours à ce jeu-là !

Au contraire, utilisez donc plutôt un ordre unique « silence », et une fois ferme, posée, pas trop forte. Le chien devra se concentrer vous pour entendre et baissera naturellement d’un ton. Chaque fois qu’il se tait à votre demande, récompensez-le. Il associera vite « silence » à « friandise » et obéira rapidement.

L’ignorer

Rat_Terrier_barkSouvent, le chien aboi pour vous prévenir de quelque chose, ou pour vous faire réagir. Comme un jeu ou test. Si vous l’ignorez à chaque fois (après avoir bien vérifié que la cause de l’aboiement n’est pas un intrus dans le jardin), votre chien aboiera de moins en moins longtemps, et de moins en moins souvent. Si vous répondez uniquement en cas de vrai « danger » potentiel, le chien fera lui aussi rapidement la différence entre les intrus et les simples passants, et vous retrouverez toute votre inquiétude, ainsi que les fonctions de garde de votre animal.

En votre absence

Quand il est seul à la maison, Le chien a tendance à aboyer lorsqu’il entend un bruit inhabituel. Vous devez donc lui apprendre dès le plus jeune âge à entendre du bruit sans que cela ne l’inquiète. Vous pouvez aussi lui laisser la radio en marche, par exemple. Ce bruit de fond constant couvrira les sons venu de l’extérieur.

Des accessoires

verybig-2935-1Le collier anti-aboiement peut être une solution pour les chiens caractériels, mal ou pas encore dresser. Il en existe de nombreuses sortes : électrique, à la citronnelle, à la moutarde, à ultra-son… On l’utilisera tout de même avec parcimonie, car il peut être très néfaste pour le chien, et il peut également vite s’y habituer (et donc ne plus s’en soucier). Ils sont aussi à éviter en votre absence, car ils peuvent blesser le chien ou se coincer, notamment en extérieur, et étrangler l’animal. De plus, dans un environnement où d’autres chiens sont présents, le collier peut se « tromper » et sanctionner votre animal pour les aboiements d’un autre : voilà qui est injuste, et contreproductif. Choisissez donc des modèles haut de gamme, efficaces et sécurisés.

Pour acheter un collier, rendez-vous ici.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deco-Fun | Saveurs d'ici et d'ailleurs | Bon Plan Maison