Allergie aux animaux domestiques : quelles solutions adopter ?

Nez bouché ou qui coule, des yeux qui piquent, essoufflement, difficulté à respirer ou éternuements excessifs, voici quelques-uns des symptômes qui indiquent que vous êtes allergiques aux animaux domestiques. Heureusement qu’il existe des solutions pour vous soulager. Nous vous les livrerons dans cet article.

Limiter les contacts avec les animaux

La première solution contre l’allergie aux animaux de compagnie est la limitation autant que possible des contacts avec des animaux. Mais si vous ne pouvez pas supporter l’idée de ne pas avoir un animal domestique chez vous, envisagez d’adopter un animal sans fourrure ni plume, comme un poisson, un serpent ou une tortue. En outre, si vous prévoyez de vous rendre chez des amis qui ont des animaux de compagnie, protégez-vous en prenant des antihistaminiques à l’avance.

Utiliser de l’eau pour se nettoyer

Si vous entrez en contact avec des animaux, veillez à vous laver les mains immédiatement, en particulier avant de toucher des zones sensibles comme la peau ou les yeux. Les allergènes proviennent des sécrétions corporelles des animaux. Chez les chiens, ils sont sécrétés par les glandes cutanées, tandis que chez les chats, les allergènes sont présents dans la salive et sont ensuite transférés sur la peau par auto-toilettage. Quelle que soit leur origine, ces sécrétions, une fois sèches, font partie des squames qui se détachent régulièrement du corps des animaux domestiques.

Garder la maison propre

Il est important de maintenir au moins une ou deux zones sans animaux de compagnie sous votre toit, par exemple la chambre à coucher. Retirez le tapis de cette pièce. La poussière remplie de squames provoque l’allergie. Il est donc essentiel de garder les équipements propres (rideaux, draps, serviettes, stores, etc.) en les lavant avec de l’eau chaude. Les allergènes des animaux de compagnie peuvent également se poser et coller aux boiseries et aux murs. Ainsi, même si ces surfaces ont l’air propre, protégez-les et essuyez-les régulièrement. Enfin, n’oubliez pas le toilettage (brossage et bain) de l’animal qui permet de réduire les squames dans son pelage, sur sa peau et dans les airs.

en savoir plus :
http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_972__anim.htm


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Option Sport - Le sport, tout le sport | Cliquer C Trouver | languesenfete.fr
Menu Title